Faut pas pousser

Publié le par Aimedjee

Les années ont beau défilé, je me sens encore comme un oisillon poussé hors du nid pour son premier envol par l'aile décidée de sa maman. Sauf que, je ne suis plus un oisillon (suis-je bête ! Je ne l'ai jamais été !) et que c'est dorénavant à mon tour de pousser ma petite maman, juste avec des mots d'encouragement "Allez hop on y va", pour la sortir un peu, en évitant qu'elle ne tombe dans les escaliers.

Quand j'ai traversé une période chaotique dans ma vie, quelque part, j'ai toujours eu l'impression de repartir de zéro. J'ai bien dit "quelque part" ; je ne remets pas le compteur complètement à zéro chaque fois ! Cependant, l'épreuve passée m'offrant l'opportunité d'une nouvelle renaissance (version mini, comme ça c'est dans la poche vite fait bien fait), je m'engage dans ce nouveau départ la foi au coeur. 

Seulement, j'ai toujours peur de rater mon nouvel envol. Je bats des ailes, tout va bien, et puis, d'un coup, l'angoisse s'annonce et je crains le ploc, pouf, paf ou plouf de la fin. C'est exactement ce qui m'arrive à l'instant où j'écris ces lignes.

Dimanche, bourrée d'enthousiasme, je me lançais dans l'écriture bloguesque après un temps de silence radio, prête à publier un billet sept jours sur sept. Aujourd'hui est déjà un autre jour où je me dis  :"qu'ai-je fait mon dieu ?".

Je me suis réenvolée, c'est tout. Poussée par qui ? Par ceux qui ont cru à mon retour et particulièrement par moi-même. Aussi dingue que cela puisse paraître à mes yeux, je me suis donné un coup de pied au c.. ! Pour être honnête, c'est ma petite voix, toujours elle, qui ne s'est pas gênée. Elle a profité de mon regain d'énergie pour me gaver de confiance jusqu'à ce que je n'en puisse plus et que je lui promette de m'embarquer une fois encore dans l'aventure créative.

Poussée par quoi ? Ma volonté ? Je l'ai toujours reconnu : je suis une dilettante vélleitaire papillonnant avec une lenteur toute flegmatique. Alors quoi ? Mon tempérament de feu ? Je déteste la chaleur et je n'ai jamais eu l'idée de brûler ma vie par les deux bouts. Mon ambition ? Que signifie ce mot ?

J'ai, bien sûr, été poussée par quelque chose, mais quoi exactement ? Vu mon retour timide et effarouché sur la blogosphère, je me laisse le temps d'y réfléchir.

Sur le Net

Sur le Net

Publié dans Coquille de moi